Archive for mai 2010

“La Rencontre globale de l’alimentation locale”, par Elizabeth Henderson (FR)

Voici quelques moments phares de la conférence. Le premier jour, après l’accueil par les dignitaires des ministères national et préfectoral de l’agriculture, le Professeur Shigeru Yasuda a effectué une présentation de l’histoire de l’agriculture biologique au Japon. A présent retraité de l’Université de Kobé, Yasuda était un membre fondateur de l’Association de l’Agriculture biologique du Japon (JOAA, Japanese Organic Agriculture Association) en 1971 et l’un des auteurs des 10 principes Teikei en 1978, basés sur les cinq années d’expérience en Teikei (vous pouvez les lire en page 269 de Sharing the Harvest). L’homme qui a inspiré et fourni le socle philosophique pour la JOAA fut Teruo Ichiraku, un organisateur de coopératives de paysans. Scandalisé en apprenant que même le lait maternel était contaminé avec des pesticides, Ichiraku a développé une critique de l’agriculture de plus en plus entrepreunariale et industrielle, et a proposé des relations directes entre les paysans et leurs clients comme antidote.

Lire la suite / Read more

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaires

A Global Meeting on Local Food, by Elizabeth Henderson (ENG)

The fourth in a series of biannual events, Urgenci gatherings bring together farmers, activists, and researchers involved in CSA/Teikei/Reciproco/AMAP/ASC and other cooperative ventures linking consumers directly with producers. For the past two years, Urgenci has been focusing on “missions,” sending two-person teams, an AMAP farmer and a consumer activist, to countries in Eastern Europe and north Africa to spread the word about consumer-producer cooperatives and to facilitate adaptations in each country.

Lire la suite / Read more

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas de commentaires

Déclaration de Kobé (FR), 21 février 2010

Sans une société humaine fondée sur la souveraineté alimentaire, nous ne pourrons pas être capables d’atteindre un monde meilleur dans lequel l’humanité et la nature sont respectés. Nous voulons promouvoir ce type de société en participant au réseau international URGENCI, qui défend un système soutenant l’alimentation bio locale et les petits paysans, dans lequel l’alimentation et les fermes sont le fondement de la communauté, et où les communautés prennent soin de la Terre. C’est la signification d’une souveraineté alimentaire véritable. Cela signifie penser global et agir local.

Lire la suite / Read more

, , , , , , , , , , ,

Pas de commentaires

“The French AMAP: Organic or not? Part I: Organic, What does that Mean? A Short History” (ENG)

A recurring question goes as follows: are the products delivered in the AMAPs organic ? To put it into different words: are the producers delivering within the AMAP system organic farmers or not ? Beyond the largely justified concern of the consumer for the quality of the products she is purchasing, there are also the worries felt by many farmers involved into the AMAP network: they fear they could not identify anymore with a movement that would be welcoming producers without paying attention to the basics. Moreover, beside the AMAP network, some organic farmers are afraid of a kind of unfair competition which would be led by the AMAPs, where distributed products are claimed to be organic without any certification required from the producers.

Lire la suite / Read more

, , , , , ,

Pas de commentaires